Imprimer

Le CIHM "Club Inter-sports et de Haute Montagne" est une association type loi de 1901 qui compte aujourd'hui environ 400 membres. Issue des "Chalets Internationaux de Haute Montagne" créés en 1952, notre association refondée en 1997 a pris son nouveau nom en décembre 2016.

Nous vous invitons à parcourir son histoire à travers :

Les dates qui ont marqué ses évolutions

1951 
1er camp de montagne avec Frère Philippe Maillard, Dominicain passionné de montagne, aumônier des étudiants en droit de l'Université de Paris, au centre Saint-Yves, 15 rue Gay-Lussac, Paris V.
4 groupes de 40 étudiants et étudiantes partent en camp d'été, pour des retraites en montagne, au chalet du lac de Tignes, en Tarentaise. En décembre, décision est prise de créer une association pour organiser les camps.

1952 
Création de l'association CIHM : Chalets Internationaux de Haute Montagne 
But du CIHM : organiser des camps de réflexion et d'échanges en montagne, tout en faisant du sport en groupe. Les courses en montagne et la cordée correspondent bien à l'état d'esprit recherché : apprendre à se connaître, en pratiquant une activité physique exigeante, créer des liens, mais aussi élargir la base sociologique du groupe d'étudiants en droit, s'ouvrir aux autres sections universitaires (médecine, lettres…) et aux étrangers. Les camps, mixtes dès le départ, sont animés par des Dominicains et encadrés par une équipe laïque de maître et maîtresse de maison. 
A Tignes, les filles sont logées dans le chalet, tandis que les garçons sont hébergés dans une vieille ferme proche du chalet. Confort spartiate. Aucune route n'existe et toutes les provisions sont acheminées à pied par les étudiants et les frères Dominicains. Pour arriver au chalet, il faut environ 1h30 de marche sur un sentier de montagne, à partir de l'ancien village pas encore englouti.
Des écoles d'escalade et des courses de montagne sont organisées chaque jour. Des "Cinq à Sept" et des soirées de discussion et de réflexion sont animées par les frères Dominicains (thèmes religieux et profanes).
Dès cette période, des sorties à la journées sont également programmées les week-ends à Fontainebleau. 
Leur but étant bien entendu la préparation physique aux camps d'été et la poursuite des échanges entre les participants.

1954-56 
A partir de ces années, 3 chalets acquis dans l'Oisans permettent de découvrir un autre massif montagneux. Grâce au réseau des Dominicains, des étudiants de province (Lille, Strasbourg, Dijon, Montpellier) et de l'étranger, adhèrent au CIHM, participent aux camps, créent des sections de province.

1957-58 
Création d'une branche "Jeune" et d'une branche "Aînée". Des camps d'été sont organisés pour les étudiants célibataires, dans les chalets de l'Oisans, gérés par la branche "Jeune". La branche "Aînée" gère le chalet de Tignes et plus tard le chalet du Crêt-des-Neiges à St-Nicolas, accueillant des familles (parents et enfants) et des célibataires.

 
1962 
L'acquisition du chalet de Tignes et son ouverture à temps complet nécessitent la création de postes de permanents à Paris, pour en assurer la gestion. Les camps pour famille se développent. Des monitrices gardent les enfants jour et nuit, permettant ainsi aux parents de participer à des courses de montagne, avec nuit en refuge.

1963-64 
Les destinations s'élargissent vers la vallée de Chamonix avec de nouveaux chalets : Bionnassay et le Crêt-des-Neiges (St-Nicolas de Véroce). La branche Androsace organise de petits camps sans guides.

1968
Le CIHM réintègre les locaux de la rue Gay Lussac, entièrement reconstruits après les évènements de mai 68. Départ de nombreux Dominicains. Le CIHM met en place une structure pour la formation des laïcs à l'animation et à la gestion des camps.
Petit à petit les camps de jeunes disparaissent. Les petits chalets ne sont plus utilisés que par quelques groupes d'amis. L'activité se concentre sur Tignes et St-Nicolas de Véroce. Les thèmes des soirées évoluent : sessions musicales, yoga…

1970… 
Lassés par plusieurs étés pluvieux dans la vallée de Chamonix, les adhérents du CIHM décident d'organiser de nouveaux camps en Corse. Encadrés par des guides, l'activité principale reste toujours l'escalade et l'alpinisme.

1974 
François Raimbault (montagnard) organise les premiers week-ends vélo. Daniel Rignault fait partie de ces pionniers

1976 
Des voyages à l'étranger, avec des guides francophones, sont également proposés : Norvège, Espagne, Grèce, Italie, le Hoggar, le Sahara, l'Equateur, les volcans... (organisés par Robert Picard). Parallèlement à ces voyages, le CIHM met en place des formations pour camps d'adolescents, en insistant sur l'aspect sportif des séjours (les "bicoins")

Fin des années 70
Les sorties à Fontainebleau, soit le samedi, soit le dimanche, - avec garderie pour les enfants - ont de plus en plus de succès. Les Week-ends car-couchettes à la montagne se multiplient tout au long de l'année (ski de fond, ski de piste, randonnée…).

1983 
Le CIHM gagne le challenge ski de fond "Paris Givré" à La Pesse (Jura)

1991-94
Réouverture après reconstruction du chalet de Tignes au 2ème semestre 1991 - année des Jeux Olympiques d'Albertville. Des difficultés financières apparaissent, principalement dues aux travaux de rénovation du chalet de Tignes. Peu à peu, le CIHM va céder tous les autres chalets dont il était propriétaire. Cela ne suffisant pas, un accord est conclu avec VTF (Vacances Tourisme Famille), qui reprend la gestion des chalets. Le CIHM prend le nom de CIHM-VTF.

1993 
Création de l'activité VTT par François Larbet et Philippe Hérot, avec l'aide du club VTT de Pontault-Combault (77)

1997 
Pour simplifier la gestion financière de Tignes, l'association CIHM-VTF est absorbée par VTF. 
Une nouvelle association, toujours appelée CIHM est créée. 
Elle est entièrement gérée par des bénévoles, une partie du secrétariat est pris en charge par un organisme professionnel. Elle se consacre aux seules activités de week-ends de l’ancienne banche “Jeune”.

21-22 septembre 2002 
Les CIHM fête ses 50 ans de sport et d'amitié en réunissant 250 membres, anciens et actuels, de l'association.

2005 
Le CIHM adhère à la FFCAM. Les licenciés FFCAM représentent en 2014 environ 100 adhérents.

2007 
Création de l'activité Voile. Les sorties sont toutes encadrées par des skippers expérimentés membres du CIHM.

2011
Le CIHM adhère à la FFRP. Les licenciés FFRP représentent en 2014 environ 40 adhérents.

2016
L'AG du 3 décembre vote un nouveau nom pour le CIHM: Club Inter-sports et de Haute Montagne
De nouveaux statuts sont adoptés

Actuellement
Le CIHM comprend environ 450 membres et propose des sorties de un à plusieurs jours pour les activités suivantes de pleine nature :
• Escalade
• Ski de randonnée
• Vélo
• Ski de fond
• Ski nordique
• VTT
• Raquette
• Randonnée pédestre
• Voile
• Marche Nordique

Chaque été, pendant deux semaines, un Camp de base en altitude permet aux adhérents de se retrouver et de pratiquer randonnée, escalade, alpinisme, VTT et plus généralement tous les sports de montagne !


2052 
Que sera devenue notre association centenaire ?

Les membres qui ont contribué à ces évolutions

Quelques membres du CIHM parmi tant d’autres... 

Les fondateurs

Frère Philippe Maillard : Dominicain, initiateur et co-fondateur du CIHM

Bernard Marchand : Co-Fondateur du CIHM - 1er Président (pendant 40 ans) et Président d'honneur

Maurice Buttin, Bruno Childeric, Pierre Rodesch † : Co-fondateurs du CIHM

Les Présidents du CIHM 
Philippe Vasseur : Président du CIHM pendant 3 ans

Hubert Villié : Premier président de la branche "Aînée" pendant 20 ans

Daniel Carton : Second président de la branche "Aînée" pendant 20 ans

Philippe Richet : Président du CIHM en 1997

Eric Ecoutin : Président du CIHM. 1998-2001

Jean Galliot : Président du CIHM. 2002-2005

Didier Le Mentec : Président du CIHM. 2006

Gilles Renaud : Président du CIHM. 2007-2009

Daniel Guyot : Président du CIHM. 2010-2013

Franck Hernandez : Président du CIHM. 2014-2016

Catherine Roux : Présidente du CIHM. 2017-2019

Les Présidents de la branche "Jeune" dont le CIHM actuel est issu 
Bernard Gentil, 1968 ; Marc Moret ; Jean-Claude Bousquet ; Didier Laurent ; Marie-France Onfray ; Odile Chardot ; Guy de Calan ; Isabelle Chatain ; Philippe Richet

Les animateurs de la rue Gay-Lussac
Françoise Fiacre : Secrétaire du CIHM pendant 10 ans. Créatrice de son agence de voyages "Les Iles du Monde".

Robert Picard : Directeur du CIHM pendant 30 ans


Les animateurs des chalets et des courses 
Jean-Luc Guichardaz : Maître de maison à St Nicolas de Véroce

José Reymond : Propriétaire du chalet de Tignes

Marek Tarnowski Polonais, : moniteur de ski à Tignes

Jean Robbe : Guide de montagne

Denise et Raymond Soubrie : Maîtres de maison à Tignes, pendant 13 ans

Les Spécialistes 
Louis Joinet : Spécialiste des "Droits de l'homme" (en poste à l'ONU sous le gouvernement Rocard). A permis d'obtenir des subventions pour le chalet de Tignes

Michel Lavallart † : Architecte. A effectué les rénovations du chalet de Tignes, ainsi que la rénovation des locaux du siège, rue Gay-Lussac

Frère Burin des Rosiers : Dominicain, camps d'été dans les années 68

François Guillon : Membre du Comité Directeur pendant 30 ans. Avocat. D'une grande aide grâce à ses compétences professionnelles. A mis en place le groupe d'escalade du samedi à Fontainebleau.

Les chalets qui ont fait partie de son patrimoine au cours du temps

Tignes - 2100 m - 1er chalet 

1951-1959
Chaque été, et en hiver, le CIHM loue le chalet de Tignes, au bord du lac. 
Vers 1960
Ce chalet est racheté à José Reymond, fils d'un fermier de Tignes, en partie grâce à des subventions du Ministère de la Jeunesse et des Sports et à des emprunts.
Des travaux de réaménagement sont effectués. Un gérant à temps complet est recruté sur place, ainsi que des salariés permanents à Paris.
Le chalet est occupé hiver comme été. Les courses de montagne et le ski de randonnée à Tignes sont encadrés par des guides de montagne et des moniteurs polonais, dont Marek Tarnowski (originaire de Cracovie) est le chef de file.
1991-97
De nouvelles normes d'hygiène et de sécurité obligent le CIHM à entamer une seconde série de travaux (reconstruction et agrandissement, ce qui fait un total de 92 lits). Malgré de nouvelles subventions de l'Etat et du département, et les apports (dons et prêts des membres du CIHM : "opération SOS Tignes"), c'est le début de difficultés financières. Elles conduisent à l'accord signé avec VTF, qui reprend la gestion du chalet, puis la propriété de celui-ci (1997).

St-Christophe en Oisans - 1350 m 

1954 - Acquisition d'un ensemble de 3 chalets pouvant héberger 30 personnes chacun. Ce sont d'anciennes fermes d'altitude, très rustiques et isolées (pas d'accès direct par la route). Le ravitaillement se fait à pied par les participants aux camps. Les chalets de St-Christophe ne sont ouverts que l'été. Les courses de montagne y sont plus techniques qu'à Tignes, ce qui fait leur succès.
1. Chalet de Lanchatra : il est principalement animé par les membres du CIHM Lille et quelques Belges. Plus tard, les Lillois rachèteront le chalet au CIHM.
2. Champébran : fréquenté au départ par des membres parisiens, mais aussi par des étudiants ou anciens étudiants de l'Ecole des Mines. Peu à peu, le CIHM de Strasbourg y séjourne régulièrement. Il sera racheté par d'anciens membres du CIHM.
3. L'Eyrette accueille des adhérents principalement de Paris.

Bionnassay - 1500 m 

1963 -2 chalets de 20 places chacun, situés au pied de l'Aiguille de Bionnassay. Les habitués aux camps d'été souhaitent augmenter les difficultés montagnardes. Bionnassay offre un accès à la vallée de Chamonix, et donc à de nouvelles courses, plus intenses. Egalement isolé, le ravitaillement doit être monté à pied. Ce chalet n'est ouvert que l'été. Il est surtout réservé aux camps de jeunes. Un des chalets brûle en 1970.

St Nicolas de Véroce 

1963 - Location d'un chalet confortable pour recevoir les familles avec enfants, près de la vallée de Chamonix. Ce chalet original, le "Crêt-des-Neiges" à St-Nicolas, construit par l'architecte Lemême (1936), appartient à Jean-Luc Guichardaz, maître de maison.

Parmi tous ces chalets, Tignes fut le plus fréquenté (ouvert été comme hiver). La fréquentation sur l'ensemble des chalets était de 1500 à 2000 personnes par an en moyenne.

Les relations du CIHM avec d'autres instances sportives

Le CIHM et les instances sportives


Bernard Marchand, Président du CIHM, et Benoît Renard, Président du GUMS (Groupe Universitaire de Montagne et de Ski), créent la FFE (Fédération Française de l'Escalade) pour contrebalancer l'omnipotence du CAF (Club Alpin Français), à la Fédération Française de la Montagne.

Ultérieurement ces deux fédérations se regrouperont pour créer l'actuelle FFME (Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade), dont nous sommes toujours membres.

Depuis sa création, le CIHM est membre actif du COSIROC (Comité de Défense des Sites et Rochers d'Escalade), et est actuellement représenté à son comité directeur.

En 2001, en concertation avec le COSIROC, le CIHM a redéfini et retracé un parcours d'escalade au Rocher-Canon, en forêt de Fontainebleau. Le tracé précédent avait déjà été fait par le CIHM.

Dès 1954, le CIHM obtient l'agrément Jeunesse et Sports comme association nationale. Il fait partie, dans les années 60, du comité de coordination des Associations d'échanges internationaux, comme les Glénans.

Aujourd'hui le CIHM est aussi membre de l'ANCEF (Association nationale des Centres Ecoles de Ski de Fond), de la FFCT (Fédération française de Cyclotourisme) et du comité des cyclistes usagers de la SNCF.

En 2002, le CIHM est à l'origine de la création du CAF-CIHM pour faciliter la formation de nos chefs de course.

En 2005, le CIHM adhère à la FFCAM (Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne).

En 2011 le CIHM est affilié à la FFRP (Fédération Française de Randonnée Pedestre)


Les sièges sociaux

1952-54
15 rue Gay-Lussac - Paris Vè
1954-68
212 bd St-Germain - Paris VIè
1968
Réouverture du 15 rue Gay-Lussac, après de nouveaux travaux, rendus nécessaires par les dégâts des barricades lors des manifestations de mai 68. Ces travaux sont effectués par l'architecte Michel Lavallard, également membre du CIHM. Tout comme en 1952, les locaux sont propriété des Dominicains. Le CIHM finance les travaux.
2002
Notre siège social et notre salle de réunion sont toujours 15 rue Gay-Lussac à Paris.

Les brochures - Retour sur 20 ans de brochures programmes

Nous avons découvert notre belle nouvelle brochure CIHM au début de l'hiver 2014.

Cette évolution marque le terme d'une période 20 ans de brochure-programme de forme constante.

En effet, pendant les années fin 80 et début 90, il n'existait pas de brochure unique pour toutes nos activités de week-end. Chaque section avait son propre document de format A5 et de 8 à 12 pages imprimé en noir sur papier de couleur. Chacun ne recevait que les programmes des activités qu'il avait sélectionnées.

programmes par section avant vtf 001

Voir en ci-contre 2 exemplaires de couverture.

A la suite de difficultés financières, le CIHM se rapproche de VTF en 1994 et cette dernière association prend en charge notamment le secrétariat du CIHM. VTF décide de fusionner les différents programmes des activités de week-end en une seule brochure, crée une nouvelle maquette et fournit la 1ère brochure unique pour l'hiver 1994/1995. Le résultat est assez sympathique et donne une meilleure image, plus unie, de nos activités. Cette formule a été conservée pendant ces 20 années.

Voir ci-dessous la couverture de cette brochure.

premier programme cihm vtf 002

Au cours des ans la mise en page, évoluera notamment au gré des maquettistes, et l'impression en mono-couleur passera en 2012 en quadrichromie.

Pour l'hiver 2014/2015 la nouvelle brochure conçue et imprimée pour 2 ans ne contient plus les calendriers-programmes qui sont tirés à part.

Ci-dessous une présentation d'une sélection de brochures de cette période avec en fin la nouvelle version mise au point par Noémie.

C'est l'occasion de citer et remercier les maquettistes, membres du Cihm (sauf VTF), qui se sont succédés pour la réalisation de notre brochure :

  • VTF,
  • Juliette Bucquet,
  • Marie-Annick Raymond,
  • Isabelle Gautier,
  • Françoise Sourdillat,
  • Emmanuel Rémont,
  • Noémie Le Barbé

Il est bon aussi de remercier tous les relecteurs et coordinateurs, j'aurais un peu de peine à les citer tous, et plus particulièrement notre fidèle Gilbert Demonchy qui depuis 1997 assure la coordination de la mise sous pli et l'expédition des programmes.

Philippe Richet - Janvier 2015

evoluton de la brochure 2

Et la petite dernière

L'iconographie - Historique des documents et affiches du CIHM

Voici quelques logos :

th logo4

th logo1th logo2th logo3

Sticker rond sept2012th autocollantCi-contre 2 exemples d'autocollants

Ci-dessous des affiches

th afficheSalon Randonnee 2014

Une carte de bonne année (2016) :

Bonne annee 2016

Un flyer pour les portes ouvertes et journées d'accueil (2015) :

2015 02 Flyer JPO   v04